CALENDRIER DES EVENEMENTS ET COMPETITIONS
cliquez sur le mois choisi

JANVIER FEVRIER MARS AVRIL MAI JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE


Les PRINCIPALES FORMULES DE JEU

Le chapman
Formule de jeux à 4
Les deux joueurs du camp jouent chacun une balle du départ, alternent pour le deuxième coup et choisissent ensuite
celle qui leur convient le mieux pour terminer le trou en jouant alternativement.
Le calcul du Chapman sera égal à celui utilisé pour le Greensome.
Il n’y a qu’un seul score à saisir par camp.

la chouette
A chaque trou, 6 points sont en jeu
-Joueur A fait le par marque 4 points, B fait bogey marque 2 pts, C double bogey 0 pt.
-Joueur A fait le par et B & C font Bogey, A marque 4 points et B & C marquent 1 pt.
-Joueurs A, B, C font le même score, marquent tous les trois 2 ts.
-Joueurs B&C font le par marquent 3 pts, A fait bogey et marque 0 pt.

la course a la ficelle
Chaque concurrent reçoit une ficelle dont la longueur est fonction du handicap du joueur (en règle générale,
50 cm par point de handicap, mais le Comité d’épreuve peut fixer lui-même cette longueur). Cela permet au concurrent
de prolonger la course de sa balle jusque dans le trou, ou de la sortir d’une position périlleuse lorsqu’elle est difficilement
jouable. Le joueur coupe alors le bout de la ficelle ainsi utilisée et continue avec la longueur de ficelle restante.

la course au drapeau
Chaque joueur possède un drapeau personnalisé, qui sera planté à l’endroit où se trouvera sa balle lorsqu’il aura
épuisé tous ses coups. Le total des coups est calculé pour chacun des joueurs en ajoutant son handicap au Scratch Score
Standard (exemple : joueur Hcp 24, S.S.S. 71 ⇒ le joueur a un crédit de 95 coups). Le joueur qui a planté son drapeau le
plus loin sera déclaré vainqueur.

L’eclectic
Se joue sur 2 ou plusieurs cartes (une carte de score par partie jouée). La carte définitive est établie en retenant le meilleur
score pour chaque trou parmi toutes les cartes jouées.

le foursome
Une équipe de deux joueurs. Un joueur commence les trous pairs et l’autre les impairs. Ensuite c’est à l’autre joueur de jouer
le deuxième coup, puis celui qui a commencé le trou joue le troisième coup et ainsi de suite.

le greensome
A la différence du Foursome, en Greensome, les deux jouent à chaque départ et on choisit le meilleur coup. Le joueur dont la
balle n’a pas été choisie joue le deuxième coup, le premier joue le troisième coup et ainsi de suite (ainsi la balle choisit au départ sera jouée durant tout le trou).
Le handicap de l’équipe est constitué de 60% du handicap de jeu du joueur de plus bas index + 40% du handicap de jeu
du joueur le plus faible.

le match-play
Le Match-Play se joue par trou. Un trou est gagné par le camp qui entre sa balle dans le trou dans le plus petit nombre de coups.
Dans une compétition en net, le score net le plus bas gagne le trou. La partie est gagnée par le camp qui mène par un nombre
de trous supérieur au nombre de trous restant à jouer.

La mexicaine
Se joue à 4 : 2 équipes de 2 joueurs. Le décompte est fait de la façon suivante exemple : l’équipe 1 fait un score de 4 et 5 ce qui
donne 45. L’équipe 2 fait un score de 5 et 6 ce qui donne 56. L’équipe 1 marque 11 points. En cas de birdie d’un joueur de l’équipe
1 soit un score de 3 et 5 (pour par 4) ce qui donne 35 et on inverse le score des joueurs de l’autre équipe soit 65
ce qui donne 65-35 = 30 points. Dans le cas de deux pars dans une équipe (qu’ils gagnent ou qu’ils perdent des points) ils ont
5 points, si deux birdie 10 points.

le patsome
Les six premiers trous sont joués en quatre balles, les six suivants en greensome, les six derniers en foursome. Le décompte des
coups se fait comme en foursome.

le power play golf
Le Power Play Golf se jour sur 9 trous , en stableford. Il y a deux drapeaux sur chaque green, un blanc et un noir.
Le drapeau noir est généralement, mais pas toujours, plus difficile. Si vous jouez un bonus PowerPlay sur le drapeau noir,
vous marquez le double des points en cas de birdie, ou eagle, ou albatros… Sur les huit premiers trous vous devrez
obligatoirement avoir joué trois trous en PowerPlay. Le dernier bonus PowerPlay est sur le 9ème et dernier trou, à prendre
ou pas, sachant que celui là peut vous coûter cher : -3 points en cas de bogey ou plus
Vous devez annoncer si vous jouez un PowerPlay ou pas, au début du trou ;
pas de changement de décision possible une fois que vous avez joué votre premier coup.
Par courtoisie, les joueurs ayant pris un PowerPlay et qui jouent donc le drapeau noir, puttent en dernier.

le pro am/am-am
Pro AM/AM-AM : se joue par camps de 2, 3 ou 4 joueurs. Pour le Pro-Am, le capitaine est nécessairement un joueur PRO.
Le calcul du score de l’équipe sera constitué de la somme des 2, 3 ou 4 balles jouées. Il s’agit d’un choix de l’organisateur,
mais traditionnellement le Pro-Am se joue par équipes de 4 joueurs et la somme des 2 meilleures balles.
Les joueurs bénéficient de ¾ de leur handicap de jeu habituel.
La forme de jeu Am-Am est gérée de façon identique, mais n’exige pas que le capitaine soit un joueur PRO.

quatre balles meilleure balle
se joue par équipes de 2 joueurs. Chaque joueur joue sa propre balle individuellement. Le score de l’équipe sera composé
de la meilleure des deux balles en brut et en net sur chaque trou.
Les joueurs auront un nombre de points égal à 90% du handicap de jeu habituel.

le ringer score
Formule très voisine de l’Eclectic, mais dont les bases sont soit un nombre de cartes supérieur à 2 soit un nombre de cartes réalisées
de date à date. Le Ringer Score se joue souvent en hiver sur 9 ou 10 cartes. Au fil des parties, chaque joueur retient le meilleur score
obtenu sur chaque trou. La meilleure carte possible se constitue progressivement jusqu’au terme de l’épreuve.

le scramble
Une équipe de deux, trois, quatre joueurs. Chaque joueur joue le départ. On choisit la meilleure balle. Les joueurs de léquipe
rejouent, de l’endroit de la meilleurs balle on choisit de nouveau la meilleure balle et ainsi de suite.

le speed golf
Formule de compétition ou il faut allier course et Golf, le but étant de réaliser le parcours le plus vite possible et en jouant le moins
de coups possible.

le stableford
Méthode de calcul inventée par le Dr Franck Stableford du Wallasey and Royal Liverpool Golf Clubs en 1898.
Elle fut utilisée pour la première fois en compétition le 16 mai 1932.
Le but est de convertir en points le score obtenu sur chaque trou en le comparant au par théorique du trou.
Le calcul se fait en BRUT, c’est-à-dire sans prendre en considération le handicap du joueur, ou en NET, et
dans ce cas le handicap est pris en compte.
Ainsi, en BRUT, si le joueur fait deux coups au-dessus du par ou plus (double bogey ou plus), il ne marque pas
de points. S’il fait un bogey (un coup au-dessus du par) , il marque un point. S’il fait le par, il bénéficie de deux points et ainsi de suite.
En NET, il faut ajouter, en comparant le score par trou au par, les coups rendus pour chaque trou.

le stroke-play
Le Stroke-Play aussi appelé Medal Play est une formule de jeu ou tous les coups sont comptés
du 1er au dernier trou.

le stroke-FORD
Le Stroke-Ford est une formule de jeu ou les coups sont comptés dans la limite de 10 du 1er au dernier trou.

le take off
en match play, le vainqueur du trou enlève un club du sac de son adversaire ou récupère un club qui lui a été retiré
précédemment. Formule possible par équipe.